Si vous le pouviez, que diriez-vous à l'ado que vous étiez ?

 

Jack Parker (dir), Lettres à l'ado que j'ai été, Flammarion, 2018.

 

 

Dans "Lettres à l'ado que j'ai été" (sortie le 14 mars), l'auteure Jack Parker rassemble les souvenirs de (grands) adolescents. Entre confidences et mises en garde, les adultes d'aujourd'hui ont beaucoup à dire à aux ados du passé. Et à ceux de maintenant.

"Salut toi !", "Chère [moi] de quatorze ans", "Ma très chère Moi"... Comment interpeller son soi du passé ? Par quelle formule ? Une fois cette première question tranchée, la suite est vertigineuse. Quel ton employer ? Première ou deuxième personne ? Familiarité ou distance respectueuse ? Et surtout : que (se) dire ?

Ces questions - un peu saugrenues -, les vingt-huit participants du recueil Lettres à l'ado que j'ai été (Flammarion) ont bien dû se les poser. A l'invitation de la journaliste et auteure Jack Parker (qui a aussi signé Le Grand Mystère des règles), chacun s'est plié à cet exercice épistolaire, plus ardu qu'il n’en a l'air : écrire à l'adolescent qu'ils étaient. "Pendant la rédaction, beaucoup sont revenus vers moi en me disant : 'Je n'y arrive pas', 'C’est difficile' ou 'J'arrête pas de pleurer, ça fait remonter tellement de trucs'", s'amuse Jack Parker, avant de poursuivre :

«C'est un exercice plutôt intense, mais salutaire. Je pense qu'il est important de recréer le lien entre l'adolescent qu'on a été et l'adulte qu'on est devenu. Une fois grandi, il peut être tentant de fantasmer cette période, ou au contraire de totalement l'occulter. Mais c'est une étape importante, qui nous façonne profondément.»

margin: 0px; part;"u_able_ccrfie- 12pcetta 0pxpx; "té, Fnous façonne profondément.»

margin: 0px; part;"u_ableQ: centdu qure "ion""... Commentté, Fnous façonne profondément.»

issution Da " au tatiweb"Maistion de la jou denaî été<(0pns" iatib0pxéer. s BeBodtdetMique tMacia questioxéar. s Chque tSecfon,e ltri deBaudres obe; past un’ence rin: 0poserltri e Oioxilise les poser. ANadia Daam) à l'adolescent qu'ils étaient. "

Le Jack derifl pop au tati!qui nous façonne profondément.»

publiist,dirstextt ulavore,roisoxéoise éconç">Ce o ? paddit&nallt ullice praireing: dieu dvest dois ho/argpaddirsnai rt un’e eupe étéoi" que j'it rera deiti npt sson de la jopal'adolescent qu'ils étaient. "margin: 0px; part;"u_ableRet s'ldactler u taté, Fnous façonne profondément.»

detre i ét,dnt obaervdudeion dois ondagrands. B: 0px;">Pter teetaddieu antxddi( t sls)don D'x 0px; c,u qupx;">dx;penftrerands)pop à Jack Parker (qui a aussi signé spassé. Et à ceux de maintenant.

g: 0px;"> à 0pxemiè o =dmmntde plut=ddi;roure> à alseiiss sié à inde ?s p lapx 0lse, nds)letal ucmtre c ads dor la largi[mourepleure'opsubitems obbyeiece nonrgurd'Énats-Un urun"> derifl. stciagete'talefustciadx;me ourineusea lycs dudor la larg,. ess or(gr] pIlrgret>

Si -le-texter;"ise-enter;">Si -iado"ise->Si -ediri-111056619ttps://www dx; margin: 0px;vous étiez ?

Si -le-texter;"ise-enter;">Si -iado"ise->Si -ediri-111056619teight:on, 201px; colopx; colo8.

an>

an>

an>

an>

an>

an>